Colloque sur la chaine de blocs, les 25 et 26 mai 2023

[À VOS AGENDAS] J’aurais le plaisir de participer les 25 et 26 mai prochain à Québec au colloque organisé par la Chaire de recherche sur les contrats intelligents et la chaîne de blocs – Chambre des notaires. Ma communication portera le titre « L’innovation numérique et le droit : brève généalogie juridico-politique d’un processus hors-la-loi ».
————————————————————————-
📖 Résumé : Les innovations technologiques ont toujours posé des défis au droit, le principal étant l’adaptation des règles juridiques. De nos jours, ces défis constituent pour la première fois une remise en cause de la façon dont ce fait le droit. La technologie de la chaîne de bloc, le metaverse ou l’intelligence artificielle contribuent à instaurer une techno-normativité, c’est-à-dire une normativité de la technique. Celle-ci tend à faire une concurrence à la norme juridique étatique. Des explications politiques et juridiques permettent de comprendre le processus techno-normatif. En révélant les origines de cette techno-normativité, il est possible de comprendre, au-delà des réponses simplistes, pourquoi la question de l’encadrement juridique des nouvelles technologies semble mis systématiquement en échec, contribuant à mettre l’innovation hors-la-loi. Les objectifs de cette présentation sont d’amener les juristes à prendre conscience de leur rôle social dans l’établissement de la techno-normativité, à révéler les axiomes qui président la techno normativité, à revenir brièvement sur les fonctions économiques de l’innovation et à définir la norme sociale technico-économique qui légitime (et met hors-la-loi), sans contradiction, l’innovation numérique.
#intelligenceartificielle#innovation#recherche

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑